mardi 15 août 2017

Sortie du Génome Walkyrie

Bonjour à tous,

hier, j'attendais avec impatience l'arrivée d'un courrier et il est enfin arrivé.

Vous ne le savez peut-être pas, mais avant de publier un roman sur Amazon, il faut réaliser quelques étapes et l'une d'entre elles est de se faire envoyer son nouveau roman pour vérifier que tout est bon. Et devinez quoi ? Oui, oui, tout est bon...

Allez, une photo, c'est toujours mieux qu'un long discours...


Mon nouveau roman, "Le génome Walkyrie" est prêt !!!!

Vous pouvez d'ors et déjà le trouver sur Amazon en version électronique et en version papier. Pour cette dernière, il est possible que cela reste encore indisponible durant quelques heures, mais ce n'est qu'une question de temps.

Dans ce nouveau roman, vous découvrirez la suite des aventures du baron Dimitri Hennessy et de Roxane Harris. Et pour en savoir davantage, c'est ici.

Bonne lecture.

De mon côté, je m'attaque au scénario d'une troisième aventure.

A bientôt.

lundi 17 juillet 2017

Le blog est de retour

Bonjour à tous,

et voilà, mon blog est de retour avec une nouvelle présentation. J'espère que cela vous plaira.

J'ai tâché de mieux mettre en avant mes romans et notamment la série des Dimitri Hennessy. Vous pouvez surfer pour en apprendre un peu plus sur les thématiques abordées par les romans et quelques anecdotes sur leur rédaction.

Il y a un nouvel onglet "Contactez-moi" pour ceux qui veulent me laisser un petit message rien qu'entre nous. Je répondrai, pas forcément à la minute, hein, mais je répondrai.

Il y a un autre onglet "Pour rester informé" qui vous permettra de me dire si vous souhaitez recevoir des messages pour vous avertir de mes prochaines parutions, des articles postés sur le blog ou pour les deux. Et bien sûr, il y a toujours moyen de se désinscrire.

Concernant l'abonnement à mes prochaines parutions, je vous promets de ne pas vous spammer, mais de vous envoyer des extraits, des couvertures, bref des informations en avance sur tous les autres. Si ça vous tente d'avoir la primeur, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

D'ailleurs, je vous avais dit qu'il y aurait une bonne nouvelle à l'ouverture de ce blog. La bonne nouvelle est que le prochain "Dimitri Hennessy", "Le génome Walkyrie" sortira sous peu alors si vous désirez avoir un aperçu de la couverture et un extrait du premier chapitre, inscrivez-vous.

Et comme le blog a fait peau neuve, n'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce qui vous plaît ou, au contraire, vous déplaît, voire ce qui ne fonctionne pas. On ne sait jamais.

Et je vous dis à bientôt.

mardi 4 juillet 2017

Fermeture de mon blog

Bonjour à tous,

je n'ai jamais fêté les anniversaires de mon blog. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un blocage avec les anniversaires, même le mien. C'est certainement dû à ce temps qui passe et qui nous échappe. Mais parfois, eh bien, il faut bien faire le point, ça devient nécessaire.

Mon blog est né un 16 février en l'an 2008. Autant dire que ça ne date pas d'hier.

Il a subi plusieurs remaniements, des changements de couleur, de style, de bandeau...

En cours de route, j'ai même abandonné l'idée de mettre des libellés aux sujets traités dans mes posts, transformant ce lieu en véritable champ de foire...

Bref, ce blog, c'est moi ! Je ne peux pas le renier.

Et depuis que je me suis lancée dans l'auto édition, eh bien, je ne le trouve plus du tout adapté à la situation.

Je sais que certains préfèrent abandonner les scories en route et repartir sur des bases fraîches, mais il y a toute l'histoire de ma encore très brève, je l'espère, carrière d'écrivain sur ce blog et je ne veux pas qu'elle tombe dans l'oubli. Sait-on jamais, ça peut toujours servir à d'autres. Je sais que certains et certaines savent de quoi je parle. Lancez-vous ! Osez !

Bref, j'ai décidé de remanier ce blog et d'en faire une vitrine un peu plus professionnelle, du moins autant que je le peux, de mon travail. Vous pourrez notamment vous inscrire à des newsletters personnalisées qui vous permettront de voir les couvertures de mes romans en avant-première, de lire des extraits, voire d'autres petits bonus. Je vois des intéressé(e)s par là.

Mais pour cela, il faut que je ferme ce blog.

Quelques temps ! Rassurez-vous !

Je ne peux pas vous donner de date... d'abord parce que je n'aime pas les dates... c'est comme les anniversaires... et puis parce que ça dépendra fortement de la clémence de l'informatique à mon égard. Soit ça passe, soit ça casse. Croisez les doigts !

Donc, ne vous étonnez pas si dans quelques jours, ce blog vous est inaccessible. C'est pour son bien, le vôtre et le mien. :)

Et j'aurai une bonne nouvelle à vous annoncer dès l'ouverture...

Sur ce, je vous dis à bientôt.

vendredi 9 juin 2017

Bépo ou not Bépo ?

Bonjour à tous,

ça n'a pas du vous échapper. On parle de mettre au placard nos claviers Azerty et de les remplacer par des Bépo ou autres... Une enquête publique a même été lancée.


Alors, je ne suis pas, par principe, opposée au changement, mais là... Je ne sais pas ce que vous en pensez, vous, mais j'ai du mal à me faire à l'idée de devoir réapprendre à utiliser un clavier.

Un clavier est un élément crucial pour les écrivains qui passent, à priori, la majorité de leurs temps à composer des textes sur leur traitement de texte préféré.

Le mien, je ne pourrais plus m'en passer. Je l'ai acheté il y a quelques années, les épaules épuisées par le petit format du clavier de mon notebook. Après avoir testé un clavier ergonomique dont les touches étaient bien trop épaisses pour être confortables et qui dort dans ma cave, j'ai choisi un Logitech Illuminated Keyboard K740, sur les conseils d'une bonne âme. Et je ne l'ai jamais regretté. C'est un confort inégalable.

Malgré cet achat, je continuais de souffrir des poignets et des épaules après plusieurs journées de travail en continu. A l'époque, j'écrivais déjà sans regarder les touches de mon clavier, mais ma frappe, la position de mes mains, n'étaient pas correctes. J'ai donc passé deux mois sur un logiciel d'apprentissage à réapprendre à taper correctement sur mon clavier. Et depuis, plus de soucis à mes articulations.

Alors, voilà... On aura beau me proposer un clavier soi-disant plus ergonomique, je ne compte pas me lancer dans l'aventure. J'imagine que mon clavier Azerty sera toujours reconnu par mon PC... Et puis, de toutes manières, j'ai XP auquel Windows ne touche plus. Gnark gnark.

Je jouerai les rebelles, pour une fois.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ? Etes-vous prêts à changer de clavier ? A passer au Bépo ? Attendez-vous ce changement avec impatience ? Peut-être me répondrez-vous sur l'un de ces nouveaux claviers d'ailleurs... Ce serait amusant.

La rebelle vous salue bien bas.

lundi 29 mai 2017

Salon du club Présences d'Esprits

Bonjour à tous,

il s'est écoulé près de 3 semaines depuis mon dernier article, 3 semaines que j'ai employées à faire les corrections de mon dernier roman "Le génome des Walkyries".

Depuis ce week-end, il est entre les mains de ma bêta lectrice préférée et je stresse en attendant ses commentaires. Pour l'instant, ça va...

En attendant, je commence à travailler sur le scénario du 3ème opus des aventures de Dimitri et Roxane. Comme d'habitude, j'ai le thème, un titre généreusement fourni par mon homme, et il ne me reste plus qu'à plancher.

Il y a des auteurs qui ont la chance de rêver leurs scénarios ou d'avoir une espèce de flash imaginatif qui le leur livre tout beau, tout chaud, ce n'est absolument pas mon cas. Je dois longuement me triturer le cerveau pour en extraire une intrigue, avant de l'étoffer, l'étouffer, la reconstruire, l'écrire, me dire que c'est vraiment nul, recommencer, me dire que ça pourrait être mieux, réécrire encore, me faire laminer par mon premier bêta lecteur, en remettre une couche, me faire relire par ma bêta lectrice, prier et terminer, épuisée, mais satisfaite. Grosso modo, hein... Bref, j'ai du pain sur la planche.

Et non, les idées ne poussent pas toujours sur les terres fertiles de l'imagination. Parfois, il faut biner le terrain, ajouter du terreau, de l'engrais, arroser. Alors, si jamais vous tombez sur ce blog et que vous avez du mal à scénariser votre roman ou simplement à aligner correctement vos idées, ne laissez pas tomber, ce n'est souvent qu'une question de temps et de perspective.

Sinon, ce dimanche 4 juin, vous pouvez venir me retrouver pour une séance de dédicace au salon qui suit l'Assemblée Générale du club Présences d'Esprits. Cela se déroulera l'après-midi, dans le cadre feutré du Dernier Bar Avant la Fin du Monde, 19 avenue Victoria à Paris. Ce bar devrait rappeler des souvenirs à ceux qui ont lu "Le code Minotaure". J'aurai quelques "L'Héritier de Clamoria" et "Le code Minotaure" à dédicacer et il y aura plein d'autres copains auteurs dont j'ignore les noms pour l'heure, mais il y a toujours du beau monde et une magnifique vente aux enchères lors de ce salon. Surprise, surprise.

Je vous dis donc à dimanche ou à plus tard ici même.


mercredi 3 mai 2017

Retour sur les Futuriales 2017

Bonjour à tous,

allez... un petit effort... plus que 5 jours avant la fin des présidentielles. Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai hâte que ça se termine, de pouvoir enfin aller voter et qu'on passe à autre chose !

Bon, parlons plutôt des Futuriales, tiens, par exemple, un salon qui fut très agréable pour moi, comme toujours. J'y ai croisé des potes auteurs que je n'avais pas vus depuis longtemps et j'y ai fait de nouvelles rencontres, agréables. C'est ce qu'il y a de bien dans le microcosme des littératures de l'imaginaire, les gens sont sympas. J'ai notamment croisé la route de Romain Lacuzeau, l'auteur de Latium, un roman que mon homme a beaucoup aimé. Il va vraiment falloir que je le lise ! Surtout qu'il a reçu le prix Futuriales !

J'ai également eu le plaisir de rencontrer des lecteurs qui, ayant apprécié mes précédentes œuvres, venaient s'offrir ou se faire offrir d'autres romans à se mettre sous la dent. Et ça, ça me donne une énergie dingue pour affronter les longues heures en solitaire avec mes pages blanches. C'est une motivation pour l'écriture.

Un de mes voisins auteurs s'insurgeaient que je dise que j'écrivais pour mes lecteurs. Il estimait qu'écrire est un acte égoïste, qu'on écrit d'abord pour soi, avant d'écrire pour les autres. Il n'avait pas forcément tort, mais ce n'est pas ce que je ressens. Quand j'écris, c'est que j'ai envie de faire partager une histoire, une réflexion, un enjeu, une situation ou tout simplement des personnages. Je n'écris pas pour que mes romans terminent au fond d'un tiroir. J'écris pour être lue. Et rencontrer des gens qui n'ont seulement ont lu ma prose, mais en plus ont apprécié et en redemandent, c'est inestimable pour moi. Cela me légitime.

Bon, je me suis également fait plaisir sur ce salon. Depuis longtemps certains romans me faisaient de l’œil et j'ai profité de la présence de leurs auteurs pour me les faire dédicacer.

J'ai choisi "Les Pirates de l'Escroc-Griffe" de Jean-Sébastien Guillermou et "Ascenseur pour le Futur" de Nadia Coste.


J'ai aussi pris "Goodbye Billy" de Laurent Whale, mais je ne peux en faire une photo. Mon homme me l'a piqué. ^^

(Et si quelqu'un sait pourquoi mon téléphone prend des photos floues, je suis preneuse.)

Et à présent ?

Eh bien, c'est chouette de faire des salons, mais pour en faire, il faut écrire de nouveaux romans. Ça tombe bien... A mon retour, m'attendait la première relecture de mon bêta lecteur pour les secondes aventures de Dimitri. Il en a pensé beaucoup de bien, mais il y a de nombreuses petites choses à revoir. Aussi, je me replonge dans les corrections.

A bientôt.

mercredi 26 avril 2017

Entre deux tours

Bonjour à tous,

aujourd'hui, je vais vous parler politique !!!

Non... Je plaisante... J'ai de bonnes nouvelles.

Il y a quelques semaines, j'ai terminé la rédaction de "Le génome des Walkyries", le second épisode des aventures du baron Dimitri Hennessy. Et oui, "Le code Minotaure" va avoir une suite. Dans ce nouvel opus, vous retrouverez la hackeuse Roxane Harris et vous en apprendrez un peu plus sur les Veilleurs.

Et ce qui est amusant, c'est que ce matin, j'ai lu un article parlant de la création de l'objet phare de mon roman... d'ici 5 ans... Non, je ne vous en dirai pas plus. ^^

En ce moment, le roman est en cours de relecture par mon tout premier bêtalecteur et, pour mon plus grand plaisir, il apprécie sa lecture. Je n'aurai donc qu'une petite phase de corrections à effectuer avant une relecture par un deuxième bêtalecteur. Il sera alors temps d'envisager la publication ou le retravail.

Je me doute que vous êtes pressés de lire la suite, mais je préfère prendre mon temps et m'assurer de la qualité de ce que je vous propose.

En attendant, je travaille sur un triptyque pour jeunes adultes, de la Science Fiction, mais je ne sais pas encore s'il s'agira de mon prochain roman. J'avoue que l'actualité scientifique me donne très envie d'écrire un nouveau volet des aventures de Dimitri. Des images s'imposent régulièrement à mon esprit et c'est un signe pour moi. On verra. Je vous dirai.

En attendant, si vous voulez en apprendre un peu plus sur moi, Audrey m'a gentiment proposé de répondre à quelques questions sur son blog. Son objectif est de mieux faire connaître les auteurs auto-édités et je ne peux que me réjouir d'une telle démarche. Vous verrez. Nous sommes déjà nombreux à avoir répondu à ses questions. C'est l'opportunité de découvrir d'autres auteurs. C'est ici. Et vous pouvez également suivre Audrey sur Twitter (@LeCoindAudrey) ainsi que le #JeudiAutoEdition si le monde de l'auto édition vous intéresse.

Et sinon, vous pouvez venir me rencontrer ce samedi 29 avril 2017, au salon Futuriales à Aulnay-sous-Bois. Le lien vers leur page. J'y serai toute la journée avec "Les yeux d'Opale", "L'Héritier de Clamoria" et "Le code Minotaure" et surtout plein de copains et de copines. J'ai hâte d'y être !

A samedi alors. :)