jeudi 25 août 2016

C'est un peu la cata

Bonjour à tous,

aujourd'hui, je vais vous parler de "La loi d'Onyx", la suite de mon premier roman "Les yeux d'Opale". Je sais que certains et certaines trépignent d'impatience...

Cela faisait plusieurs mois que j'avais confié "La loi d'Onyx" aux éditions Gallimard Jeunesse et que j'attendais fébrilement leur réponse et elle est tombée hier.

Ils ont trouvé le roman très bien écrit, construit, les personnages intéressants, l'intrigue prenante, les nouveautés bienvenues, mais, parce qu'il y a un mais, "La loi d'Onyx" est trop adulte pour les éditions Gallimard Jeunesse. Déjà, "Les yeux d'Opale" était à la limite et ils avaient longuement hésité à le publier, avant de franchir le pas. Cette fois, ils ne franchiront pas le pas. Ils pensent ne pas être l'éditeur le mieux placé pour l'éditer et je les comprends.

Je sais... Vous êtes déçus. Et moi aussi.

Je ne peux pas vraiment dire que j'ai été surprise. Je voulais y croire, mais je me doutais que ce serait leur réponse. Néanmoins, cela m'attriste vraiment beaucoup.

Et maintenant ? Eh bien, comme je suis quelqu'un d'assez buté, je vais chercher un nouvel éditeur...

D'ailleurs, s'il y en a un qui traîne sur mon blog qu'il n'hésite pas à me contacter.

Si vous en connaissez des qui pourraient être intéressés, pareil...

Et comme les éditions Gallimard Jeunesse m'ont rassurée sur la qualité de "La loi d'Onyx". Oui, un auteur a toujours besoin d'être rassuré sur la qualité de son travail et moi, particulièrement.

Et bien, je vais me mettre à la rédaction du troisième et dernier tome d'Opale. Oh, pas tout de suite. Il faut déjà que je termine mon encours, un roman de Dimitri (que vous allez adorer) et un autre d'Akatz (que vous adorez déjà d'après les retours).

Donc, voilà, c'est un peu la cata, mais en même temps, je me dis que c'est l'opportunité d'un nouveau départ. Et savoir que vous êtes toujours aussi impatients de connaître la suite, malgré les années, me fait tellement chaud au coeur...

Je vous dis à bientôt pour des nouvelles plus réjouissantes.

vendredi 19 août 2016

Le Club Présences d'Esprits

Bonjour à tous,

aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler d'un club, bien sous tous rapports, que je fréquente depuis plusieurs années : Le Club Présences d'Esprits.




Je ne sais pas si vous connaissez, c'est une association de gens, comme vous et moi (si, si), qui veulent partager leur passion pour les mondes de l'imaginaire. Ils organisent notamment des sorties cinémas, des ateliers d'écriture sous la direction d'auteurs renommés, des matchs d'écritures lors des différents festivals où ils sont présents, des concours de nouvelles comme "Visions du Futur" qui fête ses 20 ans cette année. Ils ont même organisé le fameux Prix Merlin, malheureusement à l'arrêt, faute de personnes motivées pour s'en occuper.

Comment je connais ce club ? Eh bien, des amis m'en ont parlé, comme je vous en parle à vous aujourd'hui, et j'ai rallié, à l'époque, la section "atelier d'écriture" où j'ai eu la chance de croiser Christophe Lambert, l'auteur pas le comédien. Peu de temps après, je me lançais dans la rédaction d'un roman et vous connaissez la suite. Depuis, j'oeuvre, si l'on peut dire, en sous-main au club Présences d'Esprits. En fait, je participe surtout aux corrections des textes sélectionnés pour les deux publications du Club.

Car oui, le club a deux publications :

- Le magazine "Présences d'Esprits" (ou Pde pour les intimes) avec des chroniques de romans, de bds, de films ; des brèves sur les actualités du monde de l'imaginaire ou de la science ; des dossiers sur un auteur ou un thème. Personnellement, j'avais beaucoup apprécié le dossier sur les dragons, dans le pde 83. Tout le monde peut y participer en envoyant ses propres critiques. Il faut juste être adhérant au club. (5 euros par an, pas la mer à boire, n'est-ce pas ?)

- Les AOC. Ce sont des recueils de nouvelles d'écrivains débutants. Le Club en sort trois à quatre par an. Et répétez le encore et encore... Le Club est toujours à la recherche de nouveaux textes... et pas besoin d'adhérer au club pour cela. Il y a un formulaire de soumission sur le site. Mais attention, vous risquez alors de tomber sur moi pour vos corrections et je serai sans pitié ! Gnark... Gnark...  Non ? Quoi ? Ah... On me dit que les risques sont limités vu qu'on est tout de même plusieurs à nous occuper des corrections... Quel dommage... Bon, eh bien, si vous voulez tenter votre chance...


Bref, le Club Présences d'Esprits est un club actif et toujours en recherche de nouvelles têtes... Si ça vous dit, n'hésitez pas à faire un tour sur leur site, leur forum, et plus précisément sur "Comment participer".

Et moi, je vous dis à bientôt.

mercredi 10 août 2016

Retour de vacances et revue de presse

Bonjour à tous,

eh oui, je sais... Ca fait très très longtemps que je ne suis pas venue causer ici... Il faut dire que j'ai toujours des milliers de choses à faire à la fin de l'année scolaire. Non, non, rien en rapport avec l'école. C'est juste que j'aime bien avoir terminé l'en cours avant les vacances, histoire de savourer pleinement les dites vacances. Et même si le soleil n'était pas suffisamment de la partie à mon goût, même si les actes terroristes continuent de nous briser le coeur, je les ai bien savourées ces vacances-ci. Une petite photo ?



Et sinon, quoi de neuf ?

Eh bien, une nouvelle "Les oubliées" mettant en scène la capitaine Akatz Ielena verra bientôt le jour dans l'anthologie "Sombres Tombeaux" des Editions du 38. Sortie prévue fin octobre 2016, pour Halloween... eh eh eh... J'ai eu le privilège de pouvoir jeter un oeil à certains textes et je peux vous dire que c'est du bon ! Certains auteurs ont vraiment l'art et la manière de vous faire frémir. Brr...


Et quitte à passer pour une obsessionnelle de ma capitaine mi féline mi humaine, il faut que je vous dise quelques mots de "L'Héritier de Clamoria". Il poursuit son bonhomme de chemin en tant que fichier epub en attendant le 6 septembre, jour de sa sortie papier en librairie, avec impatience. Mais déjà, des lecteurs s'y sont frottés et je les remercie d'avoir eu la gentillesse de laisser leur avis sur leur lecture ici ou là.

Allez, une petite revue de presse pour les hésitants à franchir le pas d'une lecture matriarcale voire gynocratique.

Voici quelques extraits de critiques d'Amazon :

Pour Snoopy doggy bag, "L'histoire se lit très facilement, sans temps morts dans l'enquête, il y a de la fraîcheur, des idées rigolotes, bref, une lecture 100¨% plaisir qui renverse les clichés masculinistes de notre société, mais sans prise de tête."

Pour Lapin, "le roman est essentiellement une enquête policière. Bien menée, rythmée, avec son lot de suspects et de fausses pistes, elle tient toutes ses promesses. Une excellente lecture, en somme !"

Pour Amandine, "J'avais découvert le personnage SF d'Akatz au format nouvelle et je ne suis pas décue par cette nouvelle aventure version longue. Mélangeant enquête criminelle et aventure intersidérale, l'auteur trouve le ton juste pour nous faire réfléchir sur cette société matriarcale et ses excès."

Pour Alex Nicol, "...cette aventure est plaisante à lire et j'espère avoir d'autres occasions de croiser la route du capitaine Akatz dans les mois qui viendront."

Et Yannick a eu l'amabilité de nous donner son avis sur le blog Prose Café : "C’est une bonne histoire, un bon univers et un bon livre à découvrir."

Ce ne sont que des extraits, soigneusement choisis. Pour plus de détails, je vous invite à aller lire la globalité des réactions. Il n'y a qu'à suivre les liens...

Et si vous aussi vous avez un mot à dire sur "L'Héritier de Clamoria", n'hésitez pas à m'en faire part, sur ce blog, sur FB, par mail, courrier, télégramme, porteur, morse, signaux de fumée, signal quantique ou danse sauvage... C'est vous qui choisissez...

Passez une bonne journée... et à bientôt