vendredi 9 juin 2017

Bépo ou not Bépo ?

Bonjour à tous,

ça n'a pas du vous échapper. On parle de mettre au placard nos claviers Azerty et de les remplacer par des Bépo ou autres... Une enquête publique a même été lancée.


Alors, je ne suis pas, par principe, opposée au changement, mais là... Je ne sais pas ce que vous en pensez, vous, mais j'ai du mal à me faire à l'idée de devoir réapprendre à utiliser un clavier.

Un clavier est un élément crucial pour les écrivains qui passent, à priori, la majorité de leurs temps à composer des textes sur leur traitement de texte préféré.

Le mien, je ne pourrais plus m'en passer. Je l'ai acheté il y a quelques années, les épaules épuisées par le petit format du clavier de mon notebook. Après avoir testé un clavier ergonomique dont les touches étaient bien trop épaisses pour être confortables et qui dort dans ma cave, j'ai choisi un Logitech Illuminated Keyboard K740, sur les conseils d'une bonne âme. Et je ne l'ai jamais regretté. C'est un confort inégalable.

Malgré cet achat, je continuais de souffrir des poignets et des épaules après plusieurs journées de travail en continu. A l'époque, j'écrivais déjà sans regarder les touches de mon clavier, mais ma frappe, la position de mes mains, n'étaient pas correctes. J'ai donc passé deux mois sur un logiciel d'apprentissage à réapprendre à taper correctement sur mon clavier. Et depuis, plus de soucis à mes articulations.

Alors, voilà... On aura beau me proposer un clavier soi-disant plus ergonomique, je ne compte pas me lancer dans l'aventure. J'imagine que mon clavier Azerty sera toujours reconnu par mon PC... Et puis, de toutes manières, j'ai XP auquel Windows ne touche plus. Gnark gnark.

Je jouerai les rebelles, pour une fois.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ? Etes-vous prêts à changer de clavier ? A passer au Bépo ? Attendez-vous ce changement avec impatience ? Peut-être me répondrez-vous sur l'un de ces nouveaux claviers d'ailleurs... Ce serait amusant.

La rebelle vous salue bien bas.

1 commentaire:

  1. Hé hé.

    Le clavier Bepo (enfin, l'organisation du clavier en BEPO, car c'est juste une programmation du clavier) permettrait un gain de rapidité de frappe de 25-30 %. Meilleure répartition des lettres sur le clavier... alors que l'Azerty-Qwerty vient d'un vieil héritage des machines à écrire où il ne fallait pas aller trop vite sous peine de bloquer les bras des machines à écrire.

    Difficulté 1 : réapprendre le clavier à des millions de personnes. (pendant deux à trois mois, on y arrive)

    Difficulté 2 : remplacer les claviers déjà existant à travers le monde, ou avoir des calques collants pour mettre sur les touches. (parce qu'on change de claviers et aussi de machines. En voyage, chez les amis, la famille, au boulot. Donc, pas très pratique)

    Difficulté 3. Les possibilités d'évolution des gens qui ne souhaitent/ne peuvent pas changer leurs habitudes.

    Tout ça, alors que la dictée vocale est en train de progresser à grands pas. Cf. les téléphones portables et leurs claviers... non BEPO, ni Az/Qwerty ! ;-)

    Le BEPO, c'est un peu la nouvelle orthographe de l'éducation nationale. On en parle beaucoup, mais le boulot est tellement lourd et long que ce sera comme le reste, on attendra que le Az/Qwerty meurt de sa belle mort. Si on apprend le BEPO à l'école, les parents finiront par s'y mettre, ou passeront à la dictée vocale.
    Sauf que là, pas de musique, pas de paroles en même temps.

    Sinon, tu auras toujours les vieux croûtons réfractaires qui usent leurs machines jusqu'au bout (*)... parce qu'on s'en fout de taper plus vite. Ce n'est pas taper plus vite qui compte, c'est d'avoir des choses à dire !

    Maintenant, le jour où tu devras changer de machine, il faudra acheter vintage. Et c'est tout ! :-))

    Bisous
    l'Amibe_R Nard

    (*) : j'en suis !

    RépondreSupprimer